Jésus cherche réseau

Jesus cherche réseau, montage de 5 dessins de morceaux de corps. Tous accros aux smartphones. Même nos figures spirituelles ? A quel point les NTIC’s sont-elles devenues sacrées ? A quel point sacrifions-nous nos relation sur l’autel du progrès technologique ? L’artiste se questionne et, par une représentation grapgique à la manière du 18e siècle, et des outils intemporels comme la mine de plomb, se pose en résistante face à certains écarts ou pertes de sens du progrès. A la fois méfiant et fascinée, Alice Laverty cherche une façon de résister à la déferlente matérialiste et evanescente des nouveaux moyens de communication.

Détails